Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soleil D'Afrique.CG

Soleil D'Afrique.CG

Quotidien de Décryptage et d'Analyses d'Informations Générales. Contacts : +242069884371/068899445. Mail : soleild741@gmail.com. Siège, 26, Rue Mbemba Bakoulou, Mfilou Ngamaba, Quartier INZOULI


Congo/Les cadres du ministère de l'économie forestière appelés a intérioriser les textes de la HALC pour la bonne marche de cette administration.

Publié par Soleil d'Afrique.CG sur 13 Juin 2021, 17:26pm

Le président de la haute autorité de lutte contre la corruption Emmanuel Olita ONDONGO a poursuivi ses séries de descentes dans les administrations publiques le 11 juin 2021 avec le ministère de l'économie forestière où il est allé vulgariser les textes de cette institution.

Déterminer à rendre son institution visible au sein de toutes les structures administratives du Congo. Le président de la haute autorité de lutte contre la corruption Emmanuel Olita ONDONGO et son équipe a travers cinq exposés permis lesquels " Place de la loi relative à la déclaration du patrimoine ", et la haute autorité de lutte contre la corruption et ses procédures de saisine; ont édifié un échantillon des cadres et agents du ministère de l'économie forestière, sur les différents textes de références de cet organe indépendant de l'état. 

Un participant à cette rencontre qui a requis l'anonymat et jean François Ngalomi, chef de service au ministère de l'économie forestière a apprécié cette initiative de vulgarisation des textes juridiques de cette institution. Selon lui, l'initiative est très importante parce qu'il a fallut que les agents dudit ministère soient sensibilisés pour que les cadres qu'ils y a une institution qui veille aux maux qui minent les administrations congolaises en l'occurrence la corruption, la concussion, et la fraude. " C'est à nous les agents de la fonction publique de mettre en oeuvre ces textes juridiques qui vont permettre de participer au développement du Congo a-t-il indiqué.

" Avant tout, c'est une question de moralisation des congolais et nous apprécions cette démarche a-t-il poursuivi. Il a ajouté qu'il faut que le volet moralisation et gestion soient effectifs. Il faut donner les fondamentaux de la moralisation a-t-il souhaite. " Nous devons nous familiariser avec cet institution pour que cela devient une culture a-t-il dit. Le Rwanda devient un modèle, il s'agit là des questions de discipline c'est pas forcément la répression elle passe mieux par l'éducation. 

A la question de savoir si la haute autorité de lutte contre la corruption sera à la hauteur de sa tâche ou pas, jean François Galomi s'inscrit en observateur. Le président de la haute autorité de lutte contre la corruption a dit que fini la récréation ! Nous allons le voir a l'œuvre a-t-il signifié. C'est à eux de matérialiser cette parole " fini la récréation" , parce que la récréation a-t-il indiqué concerne et les apprenants et l'enseignant. 

Pour conclure cet échange, le président de la haute autorité de lutte contre la corruption a appelé les cadres du ministère de l'économie forestière a intérioriser les textes de son institution en vue de l'accompagner dans cette mission très délicate.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents