Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soleil D'Afrique.CG

Soleil D'Afrique.CG

Quotidien de Décryptage, d'Investigation et d'Analyses d'Informations Générale. Contacts : +242069884371/068899445. Mail : soleild741@gmail.com. Siège, 26, Rue Mbemba Bakoulou, Mfilou Ngamaba, Quartier INZOULI


Commémoration : ACAT Congo et ADHUC honorent l’œuvre de Loamba Moké

Publié par Soleil d'Afrique.CG sur 2 Août 2021, 10:49am

Catégories : #Societe

L’Association pour les droits de l’homme et l’univers carcéral (ADHUC) en partenariat avec l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) ont organisé le 31 juillet à Brazzaville, une journée d’hommage au président de l’Adhuc, Loamba Moké, décédé le 31 juillet 2019. Journée d'hommage consacrée sur sa vie et sur ses 24 années de lutte pour la promotion et la protection des droits de l'homme e République du Congo.

Organisée en présence de plusieurs invités parmi lesquels les représentants du ministère de la Justice et des Droits humains et de la Commission nationale des droits de l’homme, la rencontre a été marquée par la projection d’un film retraçant le séjour de Loamba Moké en Suisse et à la tribune des Nations unies où il expliquait la situation des droits de l’homme dans son pays.

 

Dans son mot de bienvenue, le président de ACT Congo, Action des chrétiens pour l’abolition de la torture Christian Loubassou a souhaité la bienvenue aux participants non pas pour célébrer le départ d’un maitre, mais plutôt, pour honorer l’œuvre d’un collègue qui de son vivant, a toujours été présent à tous nos combats. Aussi, il a témoigné toute sa reconnaissance à la Veuve, aux enfants et aux parents LOAMBA MOKE qui ont bien voulu honorer de leur présence à cette  cérémonie d’hommage.

 

Votre présence ne peut que nous réjouir et témoigne une fois de plus en vous, la reconnaissance du combat d’un homme qui a été le chantre de la lutte contre les arrestations et détention arbitraires, contre la corruption, la  torture, la transparence des industries extractives, sur la bonne gouvernance, les droits des réfugiés et bien d’autres encore a dit Christian Loubassou, président de ACAT Congo.

Son expertise a toujours été appréciée par ses collègues et nombreux de ses partenaires étatiques et diplomatiques dans notre pays,  en Afrique également, au niveau de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), en Europe et aux Nations Unies a-t-il ajouté. 

C’est en reconnaissance pour ce combat que, l’Association pour les droits de l’homme et de l’univers carcéral (ADHUC) et l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT Congo) ont organisé cette journée d’hommage en honneur de Loamba Moke. Aussi,  ces deux associations comptent organiser chaque 31 juillet cette journée d’hommage. Alors comment cette journée va-t-elle s’organiser :

  1. Nous accorderons la parole à Monsieur Alain KOMBO, Président de l’ADHUC
  2. Nous projetterons les extraits d’une interview et d’un film réalisée où dans lequel le Président LOAMBA MOKE figure
  3. Après nous accorderons libre cours à deux ou trois personnalités de faire un témoignage sur l’œuvre du Président LOAMBA MOKE ;
  4. Enfin nous terminerons par un vin d’honneur a expliqué Christian Loubassou.

Ainsi un hommage a été rendu à l’œuvre accomplie par ce défenseur des droits humains, fondateur de l’ADHUC. La coordonnatrice de la cellule exécutive du programme concerté pluri-acteurs, Olga Mireille Kabanabandza, a souligné la disponibilité et le dévouement de l'illustre disparu.

Loamba Moké a également travaillé dans la plateforme dénommée « Groupes vulnérables et droits humains ». Il était engagé dans la défense des droits de l’homme, a-t-elle soutenu. C'est dans la décennie 1990-2000, période marquée par plusieurs troubles socio-politiques, qu'à commencé la lutte de monsieur LOAMBA MOKE pour la promotion et la protection des droits humains au Congo; plus précisément le 04 aout 1995 avec la création de l'ONG Association d'assistance des Femmes incarcérées AAMFI qui est devenu en 2000 l'Association pour les Droits de l'Homme et l'Univers Carcéral ADHUC a-t-elle ajouté.

L'ADHUC a alors été le levier par lequel LOAMBA MOKE a mené son combat pour la promotion des droits humains au Congo, ce qui lui a valut de nombreux partenariats sur le plan national et international. Il a élevé l'association pour les droits de l'homme et de l'univers carcéral au rang de point focal de l'Afrique central de la coalition pour la cour africaine des droits de l'homme et des peuples a-t-on appris.

Sa lutte lui a également valu de nombreuses distinctions dont le plus récent reste le prix épinglette 150ème reçu le 13 juillet 2017 de son excellence madame l'ambassadrice du Canada, Ginette Martin à l'occasion du 10ème anniversaire de la conférence canadienne.  

« J’ai connu le président Loamba Moké en 2013 lorsque nous commencions le processus du recensement administratif spécial. Il a beaucoup inspiré ceux qui voulaient avancer en matière de défense des droits de l’homme. Il a été aux avant-postes dans l’élaboration des documents relatifs aux droits humains », a déclaré l’assistant en charge de l’administration au Conseil consultatif de la société civile, Ghislain Ambou.

L’Adhuc et l’Acat-Congo ont par ailleurs proposé de commémorer chaque 31 juillet, l’œuvre de ce défenseur des droits humains.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents