Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soleil D'Afrique.CG

Soleil D'Afrique.CG

Quotidien de Décryptage, d'Investigation et d'Analyses d'Informations Générale. Contacts : +242069884371/068899445. Mail : soleild741@gmail.com. Siège, 26, Rue Mbemba Bakoulou, Mfilou Ngamaba, Quartier INZOULI


Vie conjugale: Mlle Patricia Rosine TSOULANKIE désormais Mme OKEMBA MALEWAL: à chacune son chacun.

Publié par Soleil d'Afrique.CG sur 21 Septembre 2022, 17:35pm

Catégories : #carnet rose

« Que le mariage soit honoré de tous » ! Cette parole est un ordre, que les hommes tiennent de Dieu. Et la conséquence qui en résulte c’est que « l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme et les deux deviendront une seule chair » déclare la parole de Dieu.

L’ordre est divin et donc non négociable. Aucunement. Et pourtant, combien s’y conforment ? De nombreuses filles au contraire s’inclinent sous l’autorité des paroles séductrices des hommes à qui elles se livrent sans crier gare. Et l’amère conséquence c’est que de nombreuses femmes sont aujourd’hui ‘’mères d’enfants-orphelins-de-père-vivant’’. Des enfants qui sont élevés sous les toits des pépés et des mémés.

Mlle Patricia Rosine Tsoulankié  a su, pour sa part, tirer son épingle du jeu en se soustrayant de cette vie qui a pour boussole la légèreté. Une vie qui prive cruellement beaucoup de ses congénères d’unions conjugales dignes. Son secret : « Dans ma prime enfance, j’ai suivi ma maman qui régulièrement m’emmenait avec elle à l’église. Très tôt, je fus appelée à intégrer la communauté des disciples qui vivaient avec l’homme de Dieu, le prophète des nations William Arsène Yaucat Guendi dans son village. Ici, l’évangile du Seigneur nous exhortait entre autres à être des femmes vertueuses qui s’obligeraient à prendre des distances vis-à-vis de l’adultère au nom de la fidélité. Tout autour de moi, les sœurs se mariaient dans la dignité. En conséquence, je ne pouvais que faire le vœu de me soustraire à la frivolité et attendre patiemment l’homme qui m’était destiné ».

Et cet homme, c’est M. Sylvain Okemba Maléwal qui, en date du 18 août, est officiellement venu se présenter à ses parents pour leur verser la dot pour une union conjugale librement consentie avec elle. Et pour marquer leur reconnaissance, les parents de Patricia Rosine Tsoulankié ont, de commun accord, convenu que cette dot ait lieu au domicile de l’homme de Dieu, au 252 de la rue Madzia. Ces moments solennels ont été couronnés, le 20 août, par un acte de mariage devant l’officier d’Etat civil avant que, cerise sur le gâteau, le couple n’offre à ses invités un cocktail et un dîner de gala.

Jeune couple, votre joie est contagieuse et nous voici nous réjouir pleinement avec vous, sans la moindre retenue. Nous vous exhortons à vous exercer, jour après jour, à être animés des mêmes sentiments, à vous supporter et à vous consoler les uns les autres. C’est à ce prix et à ce prix seulement que vous parviendrez ainsi à être une seule chair. On ne se marie qu’une seule fois. Bannissez la stupidité et l’irrésolution. Soyez sages afin d’éviter que nul, avec ruse, ne vienne à vous avec le levain de l’infidélité pour faire lever la pâte de l’incompréhension et parvenir à séparer ceux que Dieu a joints !!!

Voici s’ouvrir une nouvelle page du roman de votre vie. Ecrivez-là avec l’encre indélébile de l’amour de Dieu en Jésus-Christ qui vous a uni en ce jour et à jamais. Que le Seigneur vous bénisse et vous accorde pleinement sa paix et sa grâce à tous égards !!!

Dorénavant ne sera plus jamais comme auparavant.

Bake zonzaka, bake tubaka, mambu ya bahu !!!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents