Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soleil D'Afrique.CG

Soleil D'Afrique.CG

Quotidien de Décryptage, d'Investigation et d'Analyses d'Informations Générale. Contacts : +242069884371/068899445. Mail : soleild741@gmail.com. Siège, 26, Rue Mbemba Bakoulou, Mfilou Ngamaba, Quartier INZOULI


Congo/Vie des partis: C’est à travers la réconciliation que nous allons poursuivre l’œuvre de notre Illustre Président , Guy Brice Parfait KOLELAS. Dixit Justin NZOLOUFOUA

Publié par Soleil d'Afrique.CG sur 7 Avril 2022, 13:23pm

Catégories : #Politique

Congo/Vie des partis: C’est à travers la réconciliation que nous allons poursuivre l’œuvre de notre Illustre Président , Guy Brice Parfait KOLELAS. Dixit Justin NZOLOUFOUA

MES  SŒURS , MES FRERES 

Justin NZOLOUFOUA, 

Membre du Bureau Politique de l’UDH-YUKI ;

Secrétaire National Chargé des Stratégies de Communication ;  

Directeur de la Cellule de Communication, Porte-parole du Parti.

Depuis la mort de notre Illustre Président,  les dissensions ont miné notre Parti , nous avons été de ceux qui ont pris part à ces dissensions , choisissant chacun sa ligne , son mode de pensée, son courant. Mais pourtant , tout n’est parti que d’une réunion du Bureau Politique avec à l’arrivée un ensemble d’éléments de langages voté unanimement mais hélas rendu opérationnel différemment , avec pour corollaire une appropriation individuelle et non collective des textes. 

Nous avons favorisé l’installation du voile noir , propice aux turpitudes. 

Nous avons été considérés pour la plupart d’entre nous, comme des produits invendus au marché ; c’est pas grave , c’est passé ; désormais c’est l’union qui va présider à tout.

Mes  Sœurs, mes Frères , le voile noir doit être désormais remplacé par le voile blanc ; nous sommes ces ouvrières et ces ouvriers qui doivent se mouvoir pour aller en crescendo faire véhiculer les messages de tolérance, d’amour et de réconciliation pour faire renaître ce qui est propre à notre existence : cette forte capacité de mobilisation populaire qui a toujours caractérisée  notre base.

C’est à travers cette réconciliation que nous allons poursuivre l’œuvre de notre Illustre Président , Guy Brice Parfait KOLELAS qui, a été dans  sa vie politique,  la réincarnation des idéaux politiques requalifiés en crescendo de papa Bernard KOLELAS  , son géniteur , autre homme politique charismatique qui a marqué la vie politique de notre pays.

Pourquoi ces déchirements en notre sein alors que notre Autorité morale  fut humble, réservée , sobre , discrète et respectueuse du prochain.  Abreuvons nous de ses qualités pour que, nous, militants et sympathisants du Parti demeurons ceux qui ont les éléments de langage , l'expression de la vision du Parti  , de sa culture, mais dont l'origine est la même source, le même Verbe, les valeurs fondatrices et les principes structurants. Nous ne le ferons que pour le Parti et non pour les Hommes afin que nous favorisons l’accomplissement du testament de notre Illustre Président.

Prenons le courage de demander pardon quand nous avons offensé l’autre, pardonnons de tout cœur tous ceux qui nous ont fait du mal. Balayons nos fautes d’hier comme un nuage, chassons nos mauvaises paroles , nos mauvais écrits comme le brouillard du matin .

Nos compétences  ne sont ni de l’ordre de l’avoir, ni de l’ordre des hommes , ni même de l’ordre du faire ; mais de l’ordre de ce que notre Autorité morale  nous a laissé ; j’ai cité l’UDH-YUKI qui se sait en devenir. Ce qui s’est passé est désormais derrière nous !

Ensemble, nous réussirons ! Ensemble, nous irons plus loin que prévu !

On ne construit pas en solitaire , la meilleure construction est celle qui se fait collectivement , car chacun a besoin de l’autre ; l’Homme seul est un leurre.

Nous devons tous nous rassembler soit à Mpissa , soit à Moungali, ces lieux que le Président PAKO nous a laissé ; lieux du collectif et non des individus, lieux de travail de tous les membres du Parti.

Le Président PAKO est mort, ne nous refroidissons pas de cette douleur, au contraire utilisons cette arme qui est le dialogue pour trouver le palliatif . Nous y sommes , et ainsi nous avons retrouvé notre Force d’antan.

Parce que  nous ne sommes  pas de ceux-là qui ont critiqué l’homme de son vivant et en sont devenus plus qu’amoureux après sa mort. Nous ne sommes pas de pas de  ceux-là et nous ne serons jamais de cette fratrie. 

Nous ne sommes pas les enfants de  l’UDH-YUKI , nous en sommes les filles et les fils parce que l’enfant n’hérite pas , c’est le fils, c’est la fille qui sont héritiers, ainsi nous sommes les héritiers de l’UDH-YUKI. Notre demande fraternelle à l’endroit de la direction politique , j’ai cité  le Bureau Politique, les deux Vices Présidents , le Permanent du Bureau Politique et bien d’autres, de favoriser urgemment la réconciliation pure et vraie ; nous sympathisants et militants  acceptions d’être ces moutons qui se feront égorgés aux prix de la réconciliation. 

Faisons triompher l’unité, il est même dit que certains d’entre nous ont pris de l’argent ; mais où ? auprès de qui ? le diable est dans nos murs , chassons le à travers notre réconciliation à tout point de vue. C’est ce qu’ attend la base de notre direction politique.

Légalité, légitimité , problèmes d’egos , la base n’a rien à cirer sur tout cela ; la base a besoin de l’unification du Parti . Alors , allons ensemble à cette dernière en ayant chacun de nous la capacité de se déjuger , de céder à soi-même, en rabaissant ses egos aux fins d’une réconciliation honnête, ni perdant, ni gagnant, en procédant par exemple à la levée de tous les actes et décisions prises après la réunion du Bureau Politique du 23 octobre 2021 et en convoquant une réunion de réconciliation du Bureau Politique puisque tout est parti du là, il va falloir sceller la réconciliation en son sein. 

Soyons simples en évitant de chercher notre intérêt à nous, mais cherchons plutôt l’intérêt du collectif, entre nous, conduisons nous comme des gens unis à notre Autorité morale qui repose en paix au cimetière du Bourget.  

La bataille est rude, mais la victoire est de notre côté. Si nous arrangeons bien les choses, en demeurant plus unis que jamais , la main de Dieu , la présence des mânes et l’esprit de PAKO agiront.

Justin NZOLOUFOUA, 

Membre du Bureau Politique de l’UDH-YUKI ;

Secrétaire National Chargé des Stratégies de Communication ;  

Directeur de la Cellule de Communication, Porte-parole du Parti.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents